Visual Thinking: Révolutionnez votre communication avec des visuels

visual thinking

Dans mon approche interactive de la communication, où je considère mon rôle comme un pont qui facilite le dialogue avec des groupes spécifiques de la société, j’ai appris que pour qu’un message résonne, ce ne sont pas toujours les mots qui sont les plus importants.

Des idées complexes simplifiées en images captivantes ou des informations transmises de manière compréhensible par le biais d’histoires visuelles fascinantes, cela semble impossible à réaliser, n’est-ce pas? Et bien, c’est possible, et ce grâce à la Pensée Visuelle.

Oubliez à jamais les présentations ennuyeuses pleines de texte et les diaporamas interminables. Visual Thinking vous permet de transformer vos idées en images mémorables qui attirent l’œil, éveillent la curiosité, impressionnent et génèrent un impact durable sur votre public.

Que vous soyez un étudiant, un communicateur expérimenté, un agent de développement social ou un autre type de professionnel ayant un message à partager, la pensée visuelle vous offre un langage universel qui vous permet d’entrer en contact avec votre public d’une manière plus profonde et plus efficace.

Mais qu’est-ce que la pensée visuelle?

La pensée visuelle est un processus de réflexion qui utilise des images pour organiser des idées, communiquer des informations et résoudre des problèmes. C’est une façon de penser visuellement, en utilisant des dessins, des diagrammes, des cartes mentales et des infographies pour exprimer des idées de façon claire et concise.

Dans la pensée visuelle, l’image cesse d’être un ornement et devient un élément fondamental pour la compréhension du message.

Cette technique n’est pas nouvelle, mais elle a gagné en importance ces dernières années grâce aux nouvelles technologies et aux outils numériques qui nous permettent de créer des images et des graphiques rapidement et facilement, ce qui a démocratisé l’utilisation de la pensée visuelle et l’a rendue accessible à tous.

Voulez-vous l’essayer?

À quoi sert la pensée visuelle et comment est-elle utilisée?

Si les institutions ont tendance à privilégier la communication textuelle, il est important de rappeler que la plupart des informations que nous traitons et transmettons ne se limitent pas à la partie écrite. Le psychologue Albert Mehrabian, professeur émérite de psychologie à l’université de Californie, a établi que la communication se compose à 55% du langage corporel, à 38% du ton de la voix et à seulement 7% de mots.

Dans ce contexte, la pensée visuelle devient un outil efficace pour compléter et améliorer la communication écrite. Grâce aux images, aux graphiques et aux diagrammes, nous pouvons:

  • Capter plus efficacement l’attention du public.
  • Faciliter la compréhension de concepts complexes, en particulier ceux qui sont abstraits ou difficiles à expliquer avec des mots.
  • Favoriser la rétention de l’information, les images ayant un impact plus important sur la mémoire à long terme.
  • Réveiller la créativité et générer de nouvelles idées en nous permettant de penser plus ouvertement et visuellement.
  • Promouvoir la participation et le travail collaboratif en facilitant la communication entre différentes personnes.

Comme vous le verrez ci-dessous, la pensée visuelle peut être utilisée dans une grande variété de contextes, qu’ils soient éducatifs, professionnels ou personnels. En outre, je vous montrerai quelques stratégies qui peuvent être mises en œuvre pour communiquer en évoquant des réponses émotionnelles et en créant des espaces de collaboration plus dynamiques et participatifs.

Éducation

  1. Création de matériel pédagogique interactif: cartes heuristiques, infographies, animations, etc.
  2. Explication de concepts complexes: diagrammes, illustrations, modèles 3D, etc.
  3. Faciliter la compréhension de sujets abstraits: analogies visuelles, métaphores, story-boards, etc.

Environnement des entreprises

  1. Rendre les présentations plus attrayantes et plus percutantes: infographies, graphiques, images, etc.
  2. Prise de décision en équipe: cartes heuristiques, organigrammes, brainstorming visuel, etc.
  3. Élaboration de stratégies de marketing plus efficaces: publicités visuelles, campagnes dans les médias sociaux, récits visuels, etc.

Sphère personnelle

  1. Organisation des idées et des projets: cartes mentales, listes de tâches, calendriers visuels, etc.
  2. Résolution créative de problèmes: brainstorming visuel, diagrammes de cause à effet, etc.
  3. Communication des idées à la famille et aux amis: albums photos, collages, présentations visuelles, etc.
notebook

Communiquer des idées complexes de manière simple

La pensée visuelle permet de décomposer des concepts complexes en éléments visuels plus simples, ce qui les rend plus faciles à comprendre. Un exemple pratique pourrait être la communication interne d’une entreprise, qui utilise des infographies pour résumer les résultats trimestriels, les tendances des ventes ou la structure organisationnelle.

Les cartes mentales, quant à elles, peuvent aider à organiser et à présenter des idées dans le cadre de projets, en montrant de manière intuitive les liens entre les différents éléments et en favorisant une meilleure compréhension entre tous les membres de l’équipe.

Générer un impact émotionnel

Non seulement les images captent notre attention plus rapidement que le texte, mais elles peuvent également susciter des émotions et créer des liens plus profonds. La pensée visuelle exploite ce pouvoir, permettant aux communicateurs et aux éducateurs de générer un impact émotionnel important. Par exemple, une campagne de communication conçue avec des visuels percutants peut susciter l’empathie, la joie ou l’urgence, poussant le public à l’action.

Cette approche permet non seulement d’améliorer la compréhension du message, mais aussi d’en accroître la mémorisation à long terme. Lors de la conception de ces campagnes, il est essentiel de choisir des images et des couleurs qui correspondent au message que vous souhaitez transmettre, créant ainsi une expérience cohérente et émotionnelle pour le public.

Encourager la participation et la collaboration

La pensée visuelle améliore non seulement la communication individuelle, mais favorise également la participation et la collaboration au sein d’un groupe. Dans le domaine de l’éducation, par exemple, l’élaboration de matériel pédagogique interactif, tel que des cartes mentales ou des infographies, peut transformer une leçon passive en une expérience active, en invitant les étudiants à apporter leurs propres idées et points de vue.

Dans le monde des affaires, des présentations visuelles attrayantes peuvent encourager un dialogue plus dynamique et participatif lors des réunions, tandis que les organigrammes et le brainstorming visuel peuvent aider les équipes à collaborer plus efficacement à la résolution des problèmes et à la prise de décision. L’essentiel est d’utiliser la pensée visuelle comme une plateforme d’expression et d’échange d’idées, en créant un environnement où chacun est motivé pour contribuer.

Renforcer la créativité qui sommeille en vous

Les stratégies que je vais vous présenter ci-dessous s’inspirent de la sagesse et des pratiques partagées par les fondateurs du Center for Artistic Activism et auteurs de The Art of Activism, Steve Lambert et Stephen Duncombe. Leurs conseils, issus d’années d’expérience à l’intersection de la créativité et de l’activisme, offrent un cadre inestimable pour réveiller et nourrir notre créativité intérieure.

Personnellement, j’ai adopté ces pratiques dans mon propre processus créatif et je peux témoigner de leur efficacité pour libérer le potentiel créatif qui est en chacun de nous.

girl thinking of creativity

Créer un espace de créativité

L’espace physique et mental est essentiel

Pour libérer votre potentiel créatif, il est essentiel de créer un espace propice à la concentration et à l’inspiration. Cet espace ne se limite pas à l’aspect physique; il s’agit également de préparer votre esprit au processus créatif. Consacrez un endroit calme et stimulant où vous pouvez expérimenter sans interruption et préparez-vous mentalement à accueillir la créativité avec une attitude ouverte et curieuse.

Dans mon bureau, j’ai conçu l’espace de travail comme un catalyseur de créativité. Des odeurs stimulantes de citron et de bergamote, des sculptures et des peintures, souvenirs de mes voyages, constituent une source constante d’inspiration et de connexion avec la diversité culturelle du monde. Mon bureau relevable est toujours propre et organisé, prêt à capter l’étincelle de la prochaine grande idée. Cet environnement soigneusement configuré facilite le flux créatif et m’invite à réfléchir et à innover.

Les routines qui déclenchent la créativité

L’établissement d’un calendrier régulier pour vos activités créatives peut s’avérer extrêmement bénéfique. Les routines agissent comme des signaux qui préparent votre esprit à entrer dans un état de flux créatif. Notez des idées et des observations tout au long de la journée; ces notes peuvent devenir la base de projets futurs.

Ma propre expérience m’a montré qu’une structuration consciente du temps est fondamentale pour nourrir la créativité. Personnellement, j’organise ma journée de travail en blocs spécifiques, en consacrant différents créneaux horaires à différentes tâches, ce qui me permet de me concentrer pleinement sur chaque activité.

Au-delà de toute planification, mon rituel pour invoquer la créativité commence par quelque chose de simple mais qui me met automatiquement dans l’ambiance dont j’ai besoin: un café fumant et une playlist de jazz douce en arrière-plan. Cette combinaison prépare mon esprit à la journée qui s’annonce et marque le début de mon flux créatif. Et, bien sûr, il n’est jamais inutile d’avoir toujours un stylo et un carnet à portée de main, prêt à capturer ces idées fugaces qui peuvent surgir à tout moment.

L’importance de la pratique et de l’expérimentation

Autorisation d’expérimenter

La créativité s’épanouit dans l’expérimentation et le jeu. Au lieu de chercher à obtenir des résultats parfaits dès le départ, donnez-vous la permission d’explorer et de faire des erreurs. Ces « désastres » sont souvent les précurseurs de grandes idées et d’un apprentissage précieux.

Je reconnais que, personnellement, le fait de m’autoriser à expérimenter sans craindre l’erreur a été l’un des plus grands défis. Cependant, j’ai appris à accepter qu’après une période de travail assidue, il y a un moment crucial: le moment où l’on appuie sur « envoyer » ou où l’on dit « c’est fini ». C’est à ce moment-là qu’il faut cesser de polir et de repolir le concept lui-même. Cette acceptation a été un processus crucial pour mon développement personnel et professionnel.

Accepter le risque et l’échec

Le risque et l’échec sont des composantes essentielles du processus créatif. Osez essayer de nouvelles idées et approches, même si cela signifie sortir de votre zone de confort. Apprendre de ses erreurs et ajuster son orientation fait partie du chemin de l’innovation et de la découverte.

Personnellement, j’ai découvert l’intérêt de sélectionner ce type de projets qui me poussent à sortir de ma zone de confort et qui m’ont permis de m’épanouir sur le plan professionnel et personnel. Je vous encourage à envisager cette voie, en vous rappelant que chaque expérience, qu’elle soit réussie ou instructive, est un tremplin pour développer votre potentiel.

Outils et techniques pour la pensée visuelle

Logiciels et applications recommandés

Pour ceux qui cherchent à numériser leurs idées, des outils tels que Procreate, Adobe Illustrator ou Canva (même dans leur version gratuite) offrent des plateformes intuitives pour créer des visualisations étonnantes. Ces programmes vous permettent d’expérimenter différents styles et supports, des croquis dessinés à la main aux conceptions graphiques complexes.

Conseils pour le dessin à la main et la structuration visuelle

Si vous préférez la tactilité et l’immédiateté du papier, la tenue d’un carnet de croquis peut être un excellent moyen d’enregistrer visuellement vos idées. Entraînez-vous à dessiner des formes de base, des diagrammes et utilisez des couleurs pour différencier les concepts ou les priorités. L’essentiel est de commencer simplement et de laisser vos compétences visuelles se développer avec la pratique.

Structurer les idées visuellement

Pour organiser efficacement vos idées, utilisez des cartes mentales ou des story-boards. Commencez par une idée centrale et développez-la vers l’extérieur, en reliant des concepts connexes ou en séquençant des histoires. Ces techniques permettent non seulement de clarifier vos idées, mais aussi de les communiquer plus facilement aux autres.

Défis et limites de la pensée visuelle

Bien que la pensée visuelle soit un outil puissant pour la communication, la créativité et la résolution de problèmes, elle présente également des défis et des limites. Il est essentiel de reconnaître ces aspects pour appliquer la pensée visuelle de manière efficace et adaptative.

Interprétation subjective

L’un des plus grands défis de la pensée visuelle réside dans la possibilité d’interprétations subjectives des images et des mots qui les accompagnent. Savoir communiquer efficacement par la pensée visuelle va au-delà de la création d’images; cela implique l’utilisation prudente de repères visuels, de normes, de traditions culturelles, de références et d’icônes pour enrichir le message.

Complexité et surcharge d’informations

Bien que l’objectif de la pensée visuelle soit de simplifier et de clarifier, il existe un risque de surcharger les visualisations avec trop d’informations ou de les rendre trop complexes. Cela peut conduire à l’inverse de l’effet recherché, en compliquant la compréhension plutôt qu’en la facilitant. Il est essentiel de trouver un équilibre entre le détail et la clarté, en sélectionnant soigneusement chaque élément pour assurer une communication efficace.

Compétences et ressources

Le développement des compétences en matière de pensée visuelle peut nécessiter du temps et de la pratique, ce qui peut s’avérer difficile pour les personnes ou les équipes dont le temps ou les ressources sont limités. En outre, la création de visualisations de haute qualité nécessite souvent l’accès à des logiciels ou matériels spécifiques, ce qui peut constituer un obstacle pour certains.

Focus et narration visuelle: problèmes et solutions

La façon dont nous choisissons de représenter visuellement et pour la première fois les questions que nous voulons communiquer, jette les bases du débat qui sera marqué dans la société. Grâce aux images, nous contribuons à renforcer la conclusion que nous souhaitons tirer.  Présenter uniquement des problèmes peut conduire à la démotivation et à la lassitude du public, alors que se concentrer sur les solutions peut inspirer l’espoir et l’action.

Conclusion

La pensée visuelle est une compétence clé du 21e siècle. Elle s’impose comme une solution solide pour simplifier la complexité des idées, améliorer la communication et favoriser la créativité. Elle facilite la compréhension et la collaboration en convertissant des concepts complexes en représentations visuelles claires. Cette méthodologie optimise non seulement l’apprentissage et la résolution de problèmes, mais enrichit également la manière dont nous interagissons et générons des idées ensemble.

Si vous êtes convaincu de la nécessité d’intégrer des techniques de pensée visuelle dans votre communication mais que vous vous sentez perdu, je suis là pour vous guider. Contactez-moi et nous travaillerons à transformer votre stratégie de communication en une expérience visuellement mémorable.

Articles associés: